Découvrir la chasse à l'arc et connaître le réglementation

Arrêté ministériel de 2012

  • Article 2 : Toute personne qui pratique la chasse à l'arc doit justifier de sa participation à une session de formation spéciale à la chasse à l'arc, organisée par les fédérations départementales des chasseurs. *
  • Article 3 : Par exception aux dispositions de l'article 2, pour la pratique de la chasse accompagnée prévue à l'article L. 423-2 du code de l'environnement, seul l'accompagnateur devra justifier de sa participation à une session de formation à la chasse à l'arc. Par exception aux dispositions de l'article 2, les non-résidents, français ou étrangers, détenteurs de permis de chasser délivrés à l'étranger ou de toute pièce administrative en tenant lieu, ayant procédé à la validation de ces documents dans les conditions applicables aux permis de chasser délivrés en France, pour une durée de trois ou de neuf jours consécutifs, peuvent pratiquer la chasse à l'arc sans justifier de leur participation à une session de formation à la chasse à l'arc.
  • Article 4 : L'inscription à une session de formation à la chasse à l'arc se fait auprès de la fédération départementale des chasseurs choisie par le demandeur.

Pour pouvoir chasser à l’arc, il faut donc être titulaire du permis de chasser et d’une attestation de suivi de la Journée de Formation Obligatoire délivrée par une Fédération Départementale des Chasseurs (cf arrêté ministériel du 18 août 2008) .

Cette formation est accessible en principe à tout public : il n’est pas nécessaire d’être titulaire du permis de chasser pour s’y inscrire. Ce sont les fédérations de chasseurs qui fixent les conditions d’admission et les modalités d’inscription des sessions qu’elles organisent. La FFCA recommande un âge minimum de 14 ans pour la suivre avec bénéfice.

Cette formation permet de découvrir :

  • les procédés de chasse,
  • les consignes de sécurité
  • la réglementation.
  • les arcs
  • les flèches
  • les accessoires
  • les techniques de tir

A l’issue de la formation, le stagiaire peut :

 

  • se faire une opinion objective sur ce mode de chasse
  • prendre conscience du niveau d’exigence de la discipline
  • s’initier, s’entraîner, se préparer (s’inscrire à une formation complémentaire)
  • pratiquer légalement (s’il est titulaire d’un permis de chasser validé)